Pierre Reichert

Pierre Reichert
Président du directoire

"Nous adapter aux évolutions des comportements et des usages constitue un défi majeur placé au cœur de notre stratégie."


Entretien avec le Président du Directoire

Quel regard portez-vous sur l’année 2017 ?

2017 permet au métier assurance de notre groupe de récolter les fruits d’un projet de transformation et de développement cohérent, engagé depuis maintenant plus de deux ans.

Notre performance commerciale 2017 est remarquable. Le chiffre d’affaires, d’un montant de 10,2 milliards d’euros, traduit le niveau exceptionnel de notre activité en assurances de risques, en hausse de 5,2 %, et le rééquilibrage réussi en assurance-vie.

La progression des assurances de biens (+ 5,6 %) est plus de deux fois supérieure à celle du marché (+ 2,4 %).
L’Automobile enregistre une forte croissance avec un chiffre d’affaires en hausse de 6,3 % en France et une part de marché qui augmente d’un point en seulement deux ans et demi.

Le chiffre d’affaires des assurances de personnes progresse pour sa part de 4,9 %. La Prévoyance a été particulièrement mise en avant en 2017, les conseillers disposant depuis le mois d’avril d’un nouvel outil d’aide à la vente et d’une gamme de produits renforcée.

Dans le contexte de taux durablement bas, la stratégie poursuivie en assurance-vie destinée à laisser une large place aux unités de compte (UC) et à limiter la collecte en euros s’est révélée fructueuse. La part d’UC dans la collecte brute, soit 25,9 %, a en effet doublé en 2017 pour se rapprocher fortement du marché (27,9 %). Cette diversification en UC est un moyen pour nos assurés de doper le rendement de leur assurance-vie dans le contexte de taux actuel.

Ces succès sont le fruit de l’investissement de l’ensemble de nos collaborateurs. Je remercie chacun d’entre eux pour leur dévouement à notre projet d’entreprise.
Je tiens également à saluer la performance commerciale et l’engagement de nos réseaux Crédit Mutuel et CIC dans le déploiement de notre offre d’assurance.

Quels ont été vos principaux défis en 2017 et comment les avez-vous appréhendés ?

Les réseaux Crédit Mutuel et CIC n’ont jamais vendu autant d’assurance qu’en 2017. Le développement de l’assurance est plus que jamais une composante essentielle de la stratégie de notre groupe.

Ce développement assurance se veut rentable pour chacun des métiers proposés par les Assurances du Crédit Mutuel et s’inscrit dans un contexte de profonde mutation du marché. Un marché de l’assurance contraint par une inflation réglementaire et fiscale constante.

Sous l’influence du digital et des nouvelles technologies, le marché de l’assurance devra savoir se positionner face aux nouveaux usages, comportements et modes de consommation qui évoluent considérablement.

Toutes ces mutations peuvent bien sûr conduire à des zones de rupture pour certains métiers mais ouvrent surtout un nouveau champ des possibles.

Notre accompagnement de ces mutations du marché et des attentes de nos clients repose sur deux axes forts.

Le premier consiste en la poursuite des efforts d’intégration technologique, afin d’être un véritable « faiseur de simplicité » pour nos assurés. À titre d’exemple, je citerai tout d’abord l’e-déclaration, nouveauté 2017 qui séduit toujours davantage de clients en recherche d’immédiateté, de simplicité et d’autonomie. Nos assurés disposent désormais de la possibilité de déclarer en ligne leurs sinistres Auto et Habitation, en s’affranchissant des horaires d’ouverture des plateformes. Il leur est possible, lors de la déclaration de leur sinistre, de choisir le cas échéant leur date d’expertise et le garage de prise en charge de leur véhicule.

Autre innovation majeure : permettre à nos assurés, en seulement trois photos et quelques clics, d’obtenir un devis assurance automobile.
Toutes ces innovations offrent de l’autonomie à nos assurés et permettent à nos équipes de gestion de mieux les accompagner sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Le second consiste à faire vivre les fondamentaux du métier assurance et à partager avec nos clients des signes visibles de mutualisation et d’appartenance à une communauté solidaire.
Le déploiement du dispositif exclusif de maintien de l’acceptation médicale en assurance des emprunteurs en constitue une parfaite illustration. Pour nos assurés amenés à réaliser un nouvel emprunt lié au changement de leur résidence principale, nous nous engageons à assurer leur prêt, sans aucune formalité médicale supplémentaire, quelle que soit l’évolution de leur état de santé. Nous ne voyons pas l’assurance des emprunteurs comme un simple modèle économique mais bien comme un vecteur de mutualisme et de solidarité. C’est avec cette conviction que nous abordons la nouvelle donne insufflée par la loi Consommation sur ce marché.

Il convient également de souligner la poursuite de notre développement à l’international, en Belgique tout particulièrement. La commercialisation des produits au sein du réseau Beobank depuis octobre 2017 s’annonce prometteuse. À fin février 2018, près de 3 800 contrats ont déjà été vendus par ce nouveau réseau.

Quels sont vos projets pour 2018 ?

Les défis et les projets 2017 restent d’actualité en 2018. Nous continuons de déployer un plan systématique, cohérent et industriel pour faciliter le quotidien de nos sociétaires clients. Parallèlement au lancement d’une nouvelle offre en assurance des emprunteurs, une nouvelle gamme de produits et de services adaptée et repensée est disponible en Santé depuis le printemps 2018. Elle est commercialisée via des outils d’aide à la vente, intuitifs et complets.

Une grande étape sera également franchie en 2018 à travers l’aboutissement du projet de rapprochement entre le Groupe des Assurances du Crédit Mutuel (GACM) et Nord Europe Assurances (NEA), entité assurance du groupe Crédit Mutuel Nord Europe. Ce nouvel ensemble devrait générer plus de 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel et dépasser les 130 milliards d’euros de total bilan.

Nous ne sommes qu’au début de notre projet de transformation. En collaboration avec les réseaux Crédit Mutuel et CIC, nous finaliserons en 2018 les ambitions que nous nous donnons pour le métier assurance dans le cadre du Plan Stratégique 2019-2023 du groupe Crédit Mutuel CM11 « ensemble#nouveaumonde ».

Des projets ambitieux nous animent pour l’avenir et seront mis en oeuvre avec l’ensemble des collaborateurs et des réseaux Crédit Mutuel et CIC.
La transformation digitale en est pour nous un moyen. L’objectif essentiel est de servir nos sociétaires clients, de le faire en affirmant nos valeurs mutualistes et en plaçant systématiquement nos assurés au cœur de nos préoccupations.